Les Verts auteurs d'un hold-up à Strasbourg — ASSE

Solenn Plantier
Avril 15, 2018

Mathieu Debuchy (défenseur de Saint-Etienne): "On peut dire que c'est un hold-up car Ruffier a fait un gros match et nous a sauvés de beaucoup d'actions dangereuses". On peut lui dire merci, a constaté le latéral droit de l'ASSE après le match. Ce soir, on a eu un bon état d'esprit car on n'a pas lâché.

"Après Paris, on était peut-être venu faire une démonstration et Strasbourg nous a sacrément secoués". Ça arrive de ne pas mériter. "C'est vraiment une défaite cruelle pour les Alsaciens qui auraient encore pu faire une bonne opération avec un nul", écrit, sur son blog, le consultant de Canal+, que l'on sait amateur du Racing Club de Strasbourg. Mais en jouant comme ça, ça ne passera pas souvent. Mais à ce stade de la saison, peu importe la manière, c'est le résultat qui compte et avec les trois points pris à la Meinau l'ASSE est revenue encore plus clairement dans la course à l'Europe. Techniquement, on a été très faible et physiquement on s'est fait manger. "Soit c'est de la suffisance ou de la fatigue mentale", a poursuivi Gasset.

L'inévitable Debuchy (82e), meilleur défenseur buteur des cinq grands championnats européens avec 4 réalisations (en dix matches en Ligue 1), a sauvé la mise pour des Verts bien pâles en Alsace, qui recollent du même coup au peloton des Européens.

Yann M'Vila (milieu de terrain de Saint-Etienne): "On n'a pas fait un très bon match". On était averti, le coach nous l'avait dit.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL