Ligue 1 (J33) : Montpellier se troue et relance Bordeaux

Solenn Plantier
Avril 15, 2018

Bordeaux a longtemps maîtrisé son sujet.

Bordeaux affiche 57% de victoires face à Montpellier en Ligue 1 (28/49), son meilleur ratio face à un club actuel de l'élite.

Les Girondins (43 pts), vainqueurs pour la deuxième fois consécutive, ne comptent désormais plus que quatre points de retard sur Rennes (47 pts), actuellement cinquième. Dans le même temps, le MHSC occupe la 7e place. Ce sprint final pour l'Europa League promet beaucoup. Mbenza se chargeait de tirer un coup franc bien placé. C'est d'abord Martin Braithwaite qui profite d'un corner dévié par Pablo au premier poteau pour débloquer son compteur sous les couleurs girondines (0-1, 9), alors qu'Isaac Mbenza avait trouvé la barre de Benoit Costil juste auparavant (5). Cette ouverture du score contre le cours du jeu déstabilisait le MHSC, en difficulté pour réagir. Sonnés par ce but, les Héraultais éprouvaient de grosses difficultés à réagir malgré une large possession du ballon. Au contraire, les Girondins pliaient définitivement cette partie avec un ultime but signé Meïté après un service de Contento (0-3, 78e). Elyes Skhiri avait réduit le score pour Montpellier (88'). Puis dans la foulée, le MHSC obtenait un penalty à la suite d'une faute litigieuse sur Lasne!

Grâce à cet avantage, Bordeaux revenait des vestiaires avec une grande confiance.

Invaincu depuis le 27 janvier en Ligue 1 et une lourde défaite 4-0 au Parc des Princes, le Montpellier Hérault tombe, cet après-midi, au pire moment. Parti sur un bon rythme, ce match a été ensuite moins plaisant avec un déchet technique important des deux côtés. Lâché par Congré, Pablo est seul à la réception au point de pénalty.

Bordeaux: Costil (7) - Sabaly (6), Pablo (7), Koundé (6), Contento (6) - Plasil (5), Lerager (7), Sankharé (6) - Vada (5), Braithwaite (6), Kamano (6). Sur une superbe transversale de Lerager, Kamano éliminait Aguilar sur son contrôle, puis déclenchait une frappe qui venait se loger dans le petit filet opposé (0-2, 49e). Le latéral gauche, taclé trop approximativement par Nordi Mukiele, parvient à centrer en retrait pour Meïté, qui conclut l'action qu'il a initiée. Skhiri sauvait l'honneur d'un superbe enroulé à l'entrée de la surface (1-3, 88e). D'une frappe immédiate, le milieu de terrain de Montpellier dépose le cuir dans la lucarne de Costil (1-3, 86e).

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL