L'ONU saisie d'un projet de résolution occidental à trois volets

Claudine Rigal
Avril 16, 2018

"La Russie convoque une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour évoquer les actions agressives des Etats-Unis et de leurs alliés", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Le projet de résolution russe dénonce la survenance des frappes occidentales tôt samedi alors qu'une mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) se trouve en Syrie pour réunir des éléments sur les attaques chimiques présumées du 7 avril à Douma.

En matière politique, enfin, le projet "exige des autorités syriennes qu'elles s'engagent dans des négociations intersyriennes de bonne foi, de manière constructive et sans préconditions" en application des dernières discussions menées à Genève le 3 mars.

Le projet russe, de cinq paragraphes et qui a peu de chances de recueillir les neuf voix nécessaires à son adoption, fait part d'une " grande inquiétude " face à " l'agression " contre un Etat souverain. Huit pays ont voté contre et quatre se sont abstenus. La première cible comprenait le Centre d'études et de recherche scientifique de la Syrie à l'aéroport al-Mazzah à Damas, la deuxième est une installation de stockage présumé d'armes chimiques à l'ouest de Homs en Syrie, et le troisième, un site de stockage présumé de matériel d'armes chimiques et poste de commandement, également près de Homs, d'après le chef de l'ONU.

Les raids n'ont fait "aucune victime au sein de la population civile ou de l'armée syrienne", d'après l'armée russe, dont les installations sur place ont été soigneusement évitées. Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a aussi estimé qu'une "bonne partie de l'arsenal chimique" avait été "détruite".

Dans le domaine chimique, le texte de la résolution, obtenu par l'AFP, "condamne dans les termes les plus forts tout recours aux armes chimiques en Syrie, en particulier l'attaque du 7 avril à Douma".

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL