L'UE prête à bloquer le rachat de Shazam par Apple ?

Alain Brian
Avril 23, 2018

Elle craint que la concentration "ne réduise le choix qui s'offre aux utilisateurs de services de diffusion de musique en continu ".

Quelles sont les inquiétudes de la Commission européenne?

" Notre enquête a pour but de faire en sorte que les amateurs de musique continuent de bénéficier d'offres attrayantes de musique en continu et ne voient pas leur choix limité à l'issue de [cette] concentration ", fait savoir Margrethe Vestager, la commissaire qui a la charge de la politique de concurrence dans l'Union européenne, dans un communiqué de presse.

La Commission européenne annonce une enquête approfondie sur l'acquisition de Shazam par Apple. " L'accès à de telles données pourrait permettre à Apple de cibler directement les clients de ses concurrents et de les encourager à choisir Apple Music ". D'abord le fait que la marque à la pomme puisse accéder à des données sensibles des concurrents de son service Apple Music, numéro deux des plateformes d'écoute en Europe. Mais il se situe à bonne distance de Spotify, qui en revendique 60 millions.

Fait relativement inhabituel, la Commission européenne a décidé d'examiner ce projet d'acquisition même s'il n'atteint pas les seuils de chiffre d'affaires suffisants fixés par les règlements de l'UE pour qu'il arrive normalement sur sa table.

Notifiée par Apple le 14 mars 2018 à la Commission, l'exécutif européen dispose de 90 jours pour rendre une décision, soit au plus tard le 4 septembre. Elle avait à ce moment-là estimé être "l'autorité la mieux placée pour examiner les effets transfrontiers potentiels de l'opération". L'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas de l'issue de la procédure.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL