Ouverture du procès de Bill Cosby pour agression sexuelle

Pierre Vaugeois
Апреля 10, 2018

Le nouveau procès contre Bill Cosby pour agression sexuelle devrait être tout autre que celui tenu il y a un an.

Le porte-parole de Bill Cosby, Andrew Wyatt, a salué le travail des shérifs pour leur intervention rapide, mais il a demandé aux autorités judiciaires de resserrer la sécurité.

Kristen Houser, du Centre national de ressources sur les violences sexuelles aux États-Unis, a affirmé que cela pourrait notamment aider les procureurs à surmonter le scepticisme que certains jurés avaient il y a un an quant aux années ayant passé avant le signalement des allégations par Andrea Constand à la police.

Au moment de l'arrivée de Bill Cosby, elle aurait enjambé une barrière de sécurité pour se lancer dans la direction de l'accusé.

Le premier procès de Bill Cosby a été annulé parce que le jury n'a jamais réussi à s'entendre sur un verdict.

Entre temps a éclaté le scandale Weinstein, puis le mouvement #MeToo, qui a parfois pris des allures de grande purge du monde du divertissement, de la politique et des médias, les accusations tombant sur des dizaines d'hommes de pouvoir.

La femme avait inscrit en rouge sur sa poitrine les mots "Women's Lives Matter" (la vie des femmes compte).

Bill Cosby (80 ans) est accusé d'avoir agressé sexuellement une ancienne basketteuse, Andrea Constand, à son domicile en janvier 2004, après lui avoir fait avaler un puissant sédatif.

Pratiquement tous les jurés potentiels questionnés cette fois étaient au fait du mouvement #moiaussi.

S'il est jugé coupable, Bill Cosby -qui a toujours assuré qu'Andrea Constand était consentante- risque jusqu'à trente ans de prison. "On ne sait jamais qui va vouloir se faire une réputation".

D'autres rapports

Discuter de cet article