Pétrole wti : les barils toujours bien orientés

Xavier Trudeau
Avril 22, 2018

Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés. "Faleh s'exprimait à l'occasion d'une réunion ministérielle des pays OPEP-non OPEP à Djeddah, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, alors que les prix de l'or noir ont atteint cette semaine leur plus haut niveau en plus de trois ans".

L'organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires se réunissent actuellement en Arabie Saoudite afin de décider de poursuivre ou non la réduction des quotas de production de pétrole après 2018.

"Nous n'avons jamais d'objectif de prix (.) Les prix sont déterminés par le marché", a déclaré M. Falih, mettant en garde contre les dangers de fluctuation des prix, en indiquant que "la volatilité est notre ennemie". "À Djeddah, le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis, Souheil el-Mazrouei, a lui aussi affirmé que sa principale préoccupation était la stabilité".

Ceci, a-t-il ajouté, répond à la demande de régler certaines questions "importantes", telles que l'intégration de la Libye et du Nigeria dans l'accord, le nouveau critère à utiliser pour déclencher des actions correctives de l'approvisionnement afin d'équilibrer le marché, ainsi que la durée du cadre de coopération. En effet le président Américain a donné jusqu'au 12 mai à l'Angleterre et la France pour décider de nouvelles mesures sans quoi Donald Trump a prévenu que l'allègement des sanctions serait supprimé.

Par ailleurs la poursuite des conflits en Syrie entre la Russie et les Etats-Unis ainsi que les récents bombardements par l'occident continue également de soutenir la tendance haussière sur les cours du pétrole. On dirait que l'OPEP recommence. Les prix du pétrole sont artificiellement très élevés! Le royaume wahhabite viserait ainsi à porter les prix jusqu'à 80, voire même jusqu'à 100 Dollars.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL