Paris assigne Airbnb et Wimdu en justice

Xavier Trudeau
Avril 12, 2018

"Airbnb ainsi que Paris Attitude et Wimdu vont recevoir ce jeudi ou vendredi une assignation, par voie d'huissier, pour comparaître le 12 juin prochain à 9h30 au Tribunal de grande instance de Paris", déclare Ian Brossat dans Le Parisien. "Airbnb ne respecte pas la législation nationale. Nous ne pouvons évidemment pas accepter qu'une entreprise s'affranchisse complètement des règles, et nous empêche d'une certaine manière d'encadrer ce phénomène en croissance à Paris", a souligné sur RTL Ian Brossat, adjoint PCF au Logement de la maire PS Anne Hidalgo.

Sur la plate-forme américaine, seules 16% des annonces parisiennes seraient enregistrées, selon Ian Brossat.

La plateforme qui héberge l'annonce doit, pour sa part, retirer de son site toute offre de location qui ne comporte pas ce numéro d'enregistrement. "Il faut responsabiliser les plateformes", a-t-il répété, en évoquant notamment Booking qui ne publie que des annonces avec numéros.

" Depuis le 1er décembre 2017, la Ville de Paris a mis en place un dispositif de déclaration préalable permettant aux plates-formes de mentionner pour chaque annonce de location de courte durée dans la capitale un numéro d'enregistrement, ajoute le communiqué de presse". La Ville demandera en cas de non-respect de retrait des annonces une astreinte de 1 000 euros par jour de retard, et de 5 000 par jour pour toute nouvelle publication sans numéro d'enregistrement. L'élu dénonce le manque d'information d'Airbnb vis-à-vis des propriétaires s'agissant de la loi - ce que conteste le géant californien - et l'essor "d'hôtels clandestins " au détriment du marché locatif.

"Il est temps que l'AhTop mette un terme à ses campagnes de dénigrement à l'endroit d'Airbnb et sa communauté, et suive l'exemple des acteurs de l'hospitalité les plus innovants, qui sont de plus en plus nombreux à travailler avec les plateformes pour promouvoir la destination France".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL