Peter Sagan fait le show et s'offre son premier Paris-Roubaix

Solenn Plantier
Avril 8, 2018

Le champion du monde a devancé au sprint son compagnon d'échappée, Silvan Dillier.

L'épreuve de 257 km est aussi appelée "l'Enfer du Nord" en raison de ses 29 portions hasardeuses réparties sur 54,5 km de pavés glissants. Il a rejoint les rescapés de l'échappée lancée dès la première heure, le champion de Suisse Silvan Dillier et le Belge Jelle Wallays, pour s'assurer rapidement un avantage de l'ordre d'une minute.

L'équipe Quick-Step qui avait envoyé auparavant à l'offensive deux de ses pointures, le Belge Philippe Gilbert puis le Tchèque Zdenek Stybar, a dû jouer sur la défensive. Il est parvenu à rester aux avant-postes à mesure que ses compagnons d'échappée lâchaient prise.

Peter Sagan continue d'écrire l'histoire.

Pour la victoire, Sagan a débordé Dillier avant le dernier virage sur le vélodrome. Très vite on comprend que les favoris ne reviendront pas sur les deux fuyards et à la surprise générale, le Suisse réussit à accompagner Peter Sagan jusqu'au bout, y compris dans l'enchaînement infernal Camphin-en-Pévèle et Carrefour de l'Arbre. Niki Terpstra ferme le podium.

Sagan, le triple champion du monde slovaque, et Dillier étaient en tête de peloton pendant les 25 derniers kilomètres.

La course a été marquée par la lourde chute de Michael Goolaerts dans le deuxième secteur pavés après 100 km de course. A l'entrée de Mons-en-Sévère, c'est Tony Martin, Alexander Kristoff et Luke Rowe qui sont également partis au tapis les derniers.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL