Renault peu persuasif auprès de ses clients — Pollution diesel

Xavier Trudeau
Avril 30, 2018

Le constructeur français vient en effet d'annoncer n'avoir réalisé qu'environ 5% des mises à jour promises en 2016, confirmant ainsi des chiffres avancés récemment par le quotidien Les Echos.

Au printemps 2016, des expertises avaient mis en évidence des dépassements importants des maximums de NOx par des véhicules Renault.

En avril 2016, le groupe au losange avait annoncé "un ensemble d'actions visant à réduire les émissions d'oxydes d'azote (NOx) de ses véhicules diesel EURO 6b en usage client", pour les véhicules sortant de ses usines et pour ceux déjà mis sur le marché.

Malgré ces pressions, Renault n'a donc pas respecté les engagements pris envers le gouvernement et n'a procédé qu'à la mise aux normes d'une infime partie des véhicules. En tout, ce sont 1,3 million de véhicules sont concernés.

Par conséquent, afin d'accélérer le rythme des mises à jour et de respecter ses objectifs, Renault a choisi de changer de stratégie. Mais le groupe est en train " d'accélérer ces mises à jour " en les proposant désormais systématiquement aux clients qui se rendent dans les concessions du groupe, a précisé ce porte-parole à l'AFP. Ce dernier a par ailleurs révélé quels étaient les objectifs du groupe automobile dans le cadre de cette nouvelle procédure: " nous visons 80% de mises à jour effectuées à l'horizon 2020", a déclaré le porte-parole de Renault.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL