Sibyle Veil est la nouvelle présidente de Radio France

Pierre Vaugeois
Avril 12, 2018

Selon le ministère de la culture, Sibyle Veil a fait part, lors de la présentation de son projet stratégique, de sa volonté de réformer l'entreprise publique autour de trois axes.

Comme le précise Le Parisien, il s'agira de première femme à prendre les commandes de Radio France depuis Michèle Cotta en 1981.

Profondément heureuse et fière de commencer une nouvelle aventure comme Présidente de @radiofrance avec l'ensemble des collaborateurs de cette maison unique et inspirée qui occupe une place si particulière auprès des Français. Elle succède à Mathieu Gallet, dont le mandat avait été révoqué en janvier, suite à sa condamnation pour avoir favorisé deux sociétés de conseil lorsqu'il présidait l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) entre 2010 et 2014.

En cette année 2018, année charnière de la numérisation de la radio hertzienne en DAB+, la seule norme compatible avec toutes les autres avancées digitales, nous pouvons être certains que Sibyle Veil, dans un esprit 100% service public, va faire de toutes ses antennes un moteur pour la radio gratuite, anonyme, accessible à tous et ainsi rattraper le retard pris par la France. Le gouvernement a lancé fin 2017 une réforme en profondeur de l'audiovisuel public, après avoir taillé dans les budgets des groupes du secteur pour 2018.

"Il faut préparer Radio France pour qu'elle soit le fer de lance de la mutation de l'audiovisuel public", avait-t-elle indiqué, proposant notamment que franceinfo "devienne le coeur de l'information chaude sur l'international", en travaillant avec France Médias Monde, ou encore que le service investigation de Radio France coordonne "des enquêtes à l'échelle de toutes les rédactions du service public". Censés durer 80 mois, ils ne sont pas totalement achevés. Les gens l'aiment bien car elle connait la maison, assurait Olivier Martocq, élu FO à Radio France, avant sa désignation par le CSA. Le groupe vient aussi de lancer un nouvel espace de concerts en ligne avec Arte, francemusique.fr. Les radios du groupe, en particulier France Culture, vont être très présentes sur la plateforme culturelle numérique de l'audiovisuel public qui doit bientôt être lancée.

Alors que les publics jeunes écoutent de moins en moins la radio, une des priorités de Radio France est de les attirer sur les ondes. Sa nouvelle formule lui a permis de doubler quasiment son audience (400 000 auditeurs quotidiens), mais elle reste très loin derrière ses concurrentes privées.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL