Êtes-vous exposés dans votre région — Allergies aux pollens

Evrard Martin
Avril 11, 2018

C'est le printemps et la nature se réveille!

"L'exposition de la population aux pollens constitue un enjeu de santé publique compte tenu du nombre de personnes qui seraient concernées par des allergies en France: de l'ordre de 20 % des enfants à partir de 9 ans et de 30 % des adultes". Dans le Var, le réseau national de Surveillance Aérobiologique soulève également un risque intermédiaire concernant les urticacées (orties, ramie, pariétaire officinale). L'alerte concerne en particulier les départements du Vaucluse, l'Hérault, le Tarn, l'Aveyron, la Lozère. "Les pollens de bouleau ont tardé à arriver mais sont bien présents avec un risque d'allergie de niveau faible dans le Sud à localement élevé selon les endroits comme en régions lyonnaise et parisienne", précise l'organisme.

Les pollens de platane seront également à surveiller dans les Bouches-du-Rhône, où ils pourraient atteindre un risque moyen.

Dans le sud de la France, y compris la Corse, le risque majeur concerne les cupressacées, une famille de plantes qui inclut notamment les cyprès.

Les pollens de frêne, de saule et de charme continuent leur progression sur tout le territoire avec des quantités importantes et un risque d'allergie de niveau faible à moyen tandis que ceux d'aulne terminent leur pollinisation avec un risque faible. Déjà présents sur de nombreuses régions, ils pourront vite progresser surtout dans le sud du pays.

Pour les personnes allergiques, la vigilance maximale est de mise, recommande le Réseau.

"Les allergiques doivent rester vigilants, même si les averses de pluie pourront les soulager des pollens", estime le RNSA.

Les sources de la gêne respiratoire proviennent à 50 % des pollens venant des arbres (bouleau, aulne, cyprès, noisetier) et des herbacées (vulpin, ambroisie, armoise, etc.).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL