Un député parisien agressé par les occupants de Tolbiac

Solenn Plantier
Avril 11, 2018

Le député parisien de La République en Marche Buon Tan a été violemment pris à partie par des étudiants qui occupaient le campus de Tolbiac alors qu'il tentait d'établir un dialogue lundi, rapporte Le Parisien. Selon des informations du Parisien, cette visite a été émaillée par de nombreux incidents.

Il venait pour tenter de dialoguer, il a été reçu par des jets de sucre, de papier toilette et de jus de tomate. Dans son communiqué publié sur Twitter, il informe également que sa "tablette professionnelle lui a été arrachée" lors de ce déplacement visant à "comprendre les revendications des occupants".

Face à cet accueil hostile, le député de la 9e circonscription de Paris a préféré s'éclipser. Buon Tan déplore: "Nous avons manifestement affaire à des individus dont les intentions sont très éloignées de l'intérêt général des étudiants. Cette situation n'est plus tenable pour les centaines d'étudiants qui souhaitent préparer sereinement leurs examens". Face à l'inquiétude des riverains et des parents, le député invite "les autorités à prendre au plus vite toutes les mesures nécessaires pour débloquer la situation et parvenir à un retour au calme".

Le théâtre d'échauffourées. Vendredi soir, vers 23 heures, une vingtaine de jeunes casqués, armés notamment de battes de baseball, ont lancé des projectiles - fumigènes et bouteilles en verre - contre des étudiants occupant le site Pierre-Mendès-France où se trouvaient alors 300 personnes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL