Un prêtre arrêté au Vatican — Pédophilie

Claudine Rigal
Avril 17, 2018

Il a travaillé pour le secrétaire d'État du Saint-Siège et faisait partie de la délégation officielle qui a négocié un traité fiscal avec l'Italie avant d'être envoyé à l'ambassade du Vatican à Washington l'an dernier.

Il est soupçonné d'avoir consulté des images pédopornographiques.

Monseigneur Carlo Alberto Capella a été incarcéré dans une cellule de la caserne de la gendarmerie du Vatican.

Une enquête a été ouverte au Vatican où les autorités judiciaires ont émis un mandat d'arrêt contre cet ecclésiastique, aussitôt mis en œuvre par la gendarmerie vaticane, selon un communiqué du Saint-Siège.

En 2017, le Vatican avait rapatrié Carlo Capella, le quatrième diplomate en importance à son ambassade de Washington, après que le département d'État américain l'eut avisé en août d'une " possible violation des lois relatives à la pornographie juvénile " par l'un de ses diplomates en poste dans la capitale américaine.

Par ailleurs, "après avoir reçu les informations des États-Unis, la Secrétairerie d'État les a transmises au Promoteur de justice", c'est-à-dire le procureur du Tribunal du Vatican qui " a ouvert une enquête (...) au niveau international afin de recueillir les éléments relatifs au cas", précisait le Vatican. Le prélat aurait effectué à la fin décembre 2016 des téléchargements de pornographie infantile depuis l'intérieur d'une église de la ville de Windsor (Ontario).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL