Une manifestation contre le gouvernement dégénère, 51 interpellations — Montpellier

Evrard Martin
Avril 18, 2018

Ces personnes sont entendues pour violences sur personnes dépositaires de l'ordre public, dégradations aggravées et/ou participation à un groupement en vue de commettre des dégradations, a précisé le procureur de la République de Montpellier Christophe Barret. Dimanche en fin d'après-midi, le nombre de gardés à vue est tombé à 17. La LDH de l'Hérault et le syndicat Sud-Solidaires de l'Hérault ont appelé à un rassemblement dimanche à la mi-journée devant l'hôtel de police de Montpellier, en soutien aux personnes gardées à vue.

Plus de 51 personnes avaient été interpellées samedi après une manifestation de "convergence des luttes".

"Il n' y a pas eu de prise en charge par les secours", indique la police.

Des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté à Montpellier samedi lors d'une manifestation de "convergence des luttes" contre le gouvernement, qui a rassemblé entre 1 000 et 2 000 personnes.

Les policiers et CRS ont reçu des bombes de peinture lors de la manifestation, à Montpellier le 14 avril 2018.

La Ligue des droits de l'Homme héraultaise a dénoncé de son côté de nombreuses "atteintes au droit de manifester", assurant notamment qu'une trentaine de manifestants avaient été pris dans une "nasse policière", près de l'université Paul Valéry, bloquée depuis mi-février dans le cadre de l'opposition à la loi sur l'accès à l'université.

La manifestation antigouvernementale de Montpellier a notamment réuni de jeunes anarchistes, des opposants à la loi Vidal sur l'accès à l'université, des militants défendant les droits des migrants ou des opposants à la dispersion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Selon la LDH, cette intervention aurait fait "quatre blessés légers" parmi les étudiants. Un peu avant 16 heures, quelque 200 manifestants, le visage dissimulé, s'étaient directement confrontés avec les policiers, déployés en nombre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL