Volkswagen lance une marque électrique en Chine

Alain Brian
Avril 26, 2018

Le constructeur automobile allemand vise une croissance de 7% à 8% contre 15% en 2017, à déclaré à la presse Harald Krüger à l'occasion du salon automobile de Pékin.

Et les véhicules électriques ne sont pas en reste. Prévue pour une production de masse, ce modèle électrique développera une puissance de 116 ch et disposera d'une autonomie de 300 km. Dès le second semestre 2018, Sol va lancer un SUV électrique dévoilé lors du salon de Pékin.

Il sera suivi par deux autres, un minicar électrique et une berline électrique, construits sur des architectures de JAC déjà existantes. D'ici 2023, le groupe va mettre sur le marché chinois dix modèles 100 % électriques. C'est finalement le nom de Sol (soleil en espagnol) qui a été retenu (qui se prononce Sihao en chinois).

Et pour accélérer, justement, le groupe a annoncé un investissement de 15 milliards d'ici 2022, en Chine, afin de développer des véhicules électriques, mais aussi les véhicules autonomes et des services de mobilité à destination du marché local.

Le groupe avait dit prévoir d'investir 10 milliards d'euros dans les voitures électriques et hybrides.

" En tant que premier marché automobile mondial, la Chine joue un rôle de premier plan pour toutes les marques du Groupe " a précisé Herbert Diess, le nouveau Président du Groupe.

S'exprimant sur l'annonce ce mois-ci de la levée du plafonnements des participations étrangères en Chine, Harald Krüger a estimé que cette réforme devrait pas avoir d'impact sur ses alliances dans le pays, mais que des discussions avec ses partenaires chinois étaient en cours.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL