YouTube et Google ciblent-ils les enfants?

Alain Brian
Апреля 9, 2018

Ce dernier est englué dans le scandale retentissant Cambridge Analytica.

" Google a agi avec duplicité en affirmant faussement dans ses conditions que YouTube est réservé aux plus de 13 ans, tout en attirant délibérément les jeunes enfants dans une cour de récréation numérique truffée de publicités", affirme Jeff Chester du Centre pour la démocratie numérique.

"Pendant des années, Google n'a pas assumé sa responsabilité envers les enfants et les familles en affirmant avec insistance que YouTube - un site rempli de dessins animés, de comptines et de publicités pour des jouets - n'est pas destiné aux enfants de moins de 13 ans", a déclaré Josh Golin, directeur exécutif de la CCFC. Celles-ci reprochent aux filiales d'Alphabet d'avoir sciemment collecté des données sur des enfants mineurs à des fins de ciblage publicitaire. La firme enregistrerait notamment leur localisation, l'appareil utilisé pour se connecter, ainsi que les numéros de téléphone portable. Et d'ajouter: " Google réalise d'immenses profits en montrant des publicités pour les enfants et doit se soumettre à la Coppa [la législation américaine qui interdit normalement ce type de câblage, ndlr].

Contacté par l'AFP, un porte-parole de Google a indiqué que le groupe n'avait pas connaissance de cette plainte. "Parce que YouTube n'est pas pour les enfants, nous avons investi de façon importante pour créer l'application YouTube Kids, qui propose une alternative spécialement destinée aux enfants", précise la direction. C'est le YouTube pour les enfants. Pourtant, il apparaît que des vidéos violentes et des publicités à caractère sexuel, entre autres, soient disponibles. Une plainte a d'ailleurs été déposée auprès de la Commission Fédéral du Commerce par un groupement d'associations pour la défense de l'enfance et des consommateurs.

Google promet pourtant que l'application filtrerait les contenus que "les parents ne veulent pas que voient leurs enfants". Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Du côté de Google, un porte-parole déclarait: "Nous travaillons à offrir des vidéos le plus possible appropriées aux familles et prenons très au sérieux les retours qui nous sont faits".

D'autres rapports

Discuter de cet article