Abanda se dit victime de discrimination

Solenn Plantier
Mai 16, 2018

La Québécoise Françoise Abanda considère qu'elle est victime de discrimination médiatique, quelques jours après être devenue la joueuse de tennis la mieux classée au pays.

Abanda en doute fortement.

La joueuse de 21 ans est présentement 128e au classement de la WTA, tandis que Bouchard a glissé au 165e rang.

"Je n'aurai jamais le même traitement, car je suis Noire. C'est la vérité!" a-t-elle écrit sur Twitter mercredi matin en réponse à un internaute qui se demandait pourquoi elle ne recevait pas autant d'attention qu'Eugénie Bouchard.

Abanda, dont le meilleur classement en carrière reste une 111e place l'automne dernier, a toutefois été ralentie par de nombreuses blessures au cours des derniers mois.

Ce gain permet à Abanda d'accéder au deuxième tour du tournoi ITF de Trnava en Slovaquie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL