Apple redouble d'efforts sur la conduite autonome

Alain Brian
Mai 16, 2018

Le Department of Motor Vehicles (DMV) a confirmé à nos confrères qu'Apple n'avait pour le moment pas fait de demande de permis pour des véhicules dépourvus de conducteur pour superviser la conduite.

Au total, ce sont un peu plus de 400 véhicules répartis entre 21 entreprises et surprise, c'est Apple qui se place en deuxième position du classement, juste derrière GM Cruise.

Dans le cadre de ce que le fabricant de l'iPhone nomme le "Projet Titan", Apple s'est donc lancé dans la course à la voiture autonome. En effet, Apple aurait abandonné l'idée de produire son propre véhicule, au profit d'un système "clef en main", vendu aux constructeurs. Le résultat? Sur les routes californiennes, on croise de plus en plus souvent des SUV autonomes Lexus qui gardent le cap grâce aux technologies embarquées qui sont fournies par Apple.

En tout, ce sont 51 compagnies qui ont enregistré 409 véhicules autonomes dans l'État de Californie. En janvier 2018, ce chiffre s'élevait à 27; il a depuis doublé, avec 55 SUV Lexus sillonnant l'État américain.

Apple parvient à surpasser Waymo et Tesla, figures incontournables de la voiture autonome, en revendiquant une armada de 55 véhicules dans l'État de Californie. Ce dossier sera donc à suivre de près.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL