Échec des négociations avec Peak6 — Saint-Etienne

Solenn Plantier
Mai 27, 2018

Alors qu'il y a encore quelques heures sur le plateau d'Infosport Plus, le président du conseil de surveillance de l'ASSE s'était montré évasif, démentant la fin des négociations, Bernard Caiazzo s'est montré beaucoup plus clair auprès de l'Equipe, alors que le club a officiellement annoncé l'échec des négociations. La clause d'exclusivité s'achève ce vendredi. "L'AS Saint-Étienne a décidé de cesser toute discussion et négociation avec le groupe américain Peak6". Une estimation entre 40 et 50 millions d'euros était même évoquée par l'ASSE. Une très mauvaise nouvelle pour le club vert, qui se voyait déjà repartir de l'avant sur tous les points avec PEAK6, sauf qu'il n'en sera probablement rien pour le moment, vu que certaines "problématiques " ont empêché la concrétisation de cette vente.

Selon les deux présidents de l'ASSE, ces hommes d'affaires américains, représentés par Jérôme de Bontin, ancien président de l'AS Monaco (d'avril 2008 à février 2009), ne tiendraient pas leurs engagements initiaux - notamment financiers - pour permettre au club de rester compétitif et également de se développer.

Les dirigeants stéphanois ont jugé que les moyens avancés ne permettraient pas de faire des Verts un membre du top 5 de la Ligue 1.

Les actionnaires actuels comme le club subissent un préjudice important liée à des engagements non tenus. "Leur sentiment est que les valeurs historiques de l'ASSE n'ont pas été respectées", écrit le club français dans un communiqué.

La vente de l'AS Saint-Etienne au fonds d'investissement américain Peak6 n'aura jamais lieu, comme confirmé par Bernard Caïazzo à L'Equipe jeudi soir. "Nous avons décidé, avec Roland Romeyer, de reprendre notre liberté".

D'après le quotidien sportif, ces discordances de dernière minute peuvent s'expliquer par deux facteurs. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL