Chris Froome s'empare du maillot rose après un numéro incroyable — Tour d'Italie

Solenn Plantier
Mai 26, 2018

A 48 heures de l'arrivée à Rome, le 101e Giro de l'histoire a totalement basculé avec la renaissance totalement inattendue de Chris Froome, vainqueur entre Venaria Reale et Bardonecchia (185km) au prix d'un improbable et hallucinant numéro, qui ne manquera pas de faire réagir ses détracteurs.

Le tenant du titre est à la lutte pour conserver son maillot rose mais il doit faire face aux Britanniques Simon Yates et Chris Froome, respectivement leader et quatrième avant la 19e étape de ce vendredi 25 mai.

A deux jours de l'arrivée à Rome, le quadruple vainqueur du Tour de France précède, désormais, le Néerlandais Tom Dumoulin, vainqueur sortant du Giro, de 40 secondes. Je savais qu'il restait beaucoup de kilomètres à parcourir mais pour remporter ce Tour d'Italie, je devais faire quelque chose d'extraordinaire. Le Britannique s'empare du maillot rose de leader en reprenant plus de 3 minutes à Tom Dumoulin et près de 40 minutes (!) à Simon Yates, leader depuis la 6e étape.

Froome a mené un raid solitaire de.

La participation du Britannique (33 ans) n'était pas assurée à cause de son contrôle antidopage "anormal " de la Vuelta en septembre dernier.

L'avance de celui qui vise une première victoire sur les routes italiennes n'a alors eu de cesse de s'accroître, malgré sa solitude et les deux dernières ascensions, dont l'ultime montée à 8,7% de moyenne sur 7 kms.

Pour sa deuxième victoire dans ce Giro, Chris Froome a devancé l'Equatorien Richard Carapaz (Movistar), 2e et le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Mais la procédure étant encore en cours, Froome a pu se présenter au départ de Jérusalem. Le porteur du maillot rose a été distancé très tôt, à plus de 86 kilomètres de l'arrivée, dans l'interminable ascension du Finestre (18,5 km), bien avant la partie finale en terre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL