Des pompiers condamnés pour négligence après l'AVC d'un homme — Nord

Evrard Martin
Mai 18, 2018

Le drame s'était noué le 17 août 2012. Il décrit ses symptômes: une sensation d'ivresse alors qu'il n'a pas bu et des difficultés d'élocution. Les secours évoquent alors un possible "coup de chaud" et lui conseillent de rentrer chez lui.

Mais alors qu'il s'apprête à regagner son domicile, il s'effondre dans la rue et est retrouvé par une passante qui appelle le SDIS qui le conduit au CHR de Roubaix. Là, il lui faut encore attendre deux heures avant que les médecins acceptent de pratiquer une IRM. " Mon client est atteint du locked-in syndrom, explique Me Blandine Lejeune, l'avocate du plaignant".

Selon le jugement du tribunal administratif que nous avons pu consulter, cette succession de retards et d'erreurs a compromis les chances de cet homme d'être pris en charge correctement. Plus 18 000 euros à ses parents.

Le SDIS du Nord n'a pas encore décidé s'il faisait appel de cette condamnation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL