Emmanuel et Brigitte Macron s'installent au fort de Brégançon

Claudine Rigal
Mai 12, 2018

Car depuis son entrée en fonction, Emmanuel Macron a manié de nombreux symboles de puissance et pas seulement des symboles républicains, des symboles monarchiques aussi, avec le Louvre en fond de décor le soir de sa victoire, puis Versailles pour accueillir notamment Vladimir Poutine, sans oublier le château de Chambord puisqu'on s'en souvient, c'est dans ce haut lieu de pouvoir royal que le chef de l'État avait décidé de célébrer en décembre son quarantième anniversaire.

Emmanuel et Brigitte Macon passent leur week-end à Brégançon. Ils n'ont pas tous été très assidus, mais ce qui est intéressant c'est que c'est le général de Gaulle qui a décidé de transformer Brégançon en résidence présidentielle. Notons que François Hollande avait délaissé cette demeure au cours du précédent quinquennat et l'a même ouvert au public pendant cinq ans. Nicolas Sarkozy préférait quant à lui le Cap-Nègre, à quelques kilomètres de là, où il séjournait dans une villa de la famille de son épouse Carla Bruni. Pierre-Jean Guth, architecte de la Marine nationale, transforma l'édifice militaire en une résidence agréable tout en respectant ce qui restait de la forteresse, qui reste assez austère. Le fort de Brégançon dans son cadre idyllique avec sa vue imprenable sur la Méditerranée et sa petite plage privée s'y prêtent sans nul doute. Le fort restera occupé par une garnison pendant des siècles, Napoléon Bonaparte renforçant le bâtiment qu'il dote d'une artillerie imposante, tout comme le gouvernement français après la guerre de 1870.

Il sera déclassé en 1919, après la Première Guerre mondiale. L'Etat loue ensuite le fort à des particuliers jusqu'en 1963.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL