En Algérie, Total investit 1,2 milliard d'euros avec Sonatrach dans la pétrochimie

Xavier Trudeau
Mai 14, 2018

Une société mixte sera créée entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et le groupe français Total pour la réalisation, le développement et l'exploitation d'un complexe de déshydrogénation du propane et de production du polypropylène (PDH-PP).

Dune capacité de production de 550 000 tonnes par an de polypropylène, en utilisant une charge de 650 000 tonnes par an de propane issu des installations de séparations de GPL dArzew, ce projet pétrochimique comprend une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène ainsi quune unité logistique à la pointe de la technologie. Il s'agit du premier projet de polypropylène en Algérie et du deuxième projet de pétrochimie après le CP 1k réalisé dans les années 1970.

Le projet, dont le lancement des travaux est prévu dans un an, permettra d'assurer une couverture totale des besoins du pays en polypropylène, qui est actuellement importé, ainsi que la création d'emplois directs avec 6.000 personnes en phase de construction et 600 personnes en phase d'exploitation commerciale.

Total a annoncé vendredi un investissement de 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) avec l'algérien Sonatrach dans un projet pétrochimique à Arzew, en Algérie, afin de profiter de la hausse de la demande mondiale de plastiques.

A titre de rappel, le polypropylène est utilisé dans différents domaines comme le textile, lindustrie automobile et du bâtiment ainsi que dans le domaine pharmaceutique.

"Ce projet sinscrit dans notre stratégie de développement de la pétrochimie, notamment en ce qui concerne la transformation des matières premières en Algérie, pour mieux valoriser nos produits par rapport à leurs exportations en nature ainsi que la création demplois ". Si la priorité sera accordée au marché local et méditerranéen, le groupe annonce qu'il se chargera de la commercialisation du reste de la production en Europe pour le bénéficie des deux partenaires.

"Il représente également l'opportunité de renforcer notre coopération avec Sonatrach en investissant conjointement dans l'Aval, au-delà des relations de longue date que nous entretenons ensemble dans l'Exploration-Production", souligne-t-il.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL