EXCLU - Des jeunes détenus creusent une galerie dans la prison de Grasse

Claudine Rigal
Mai 16, 2018

Des détenus du quartier des mineurs de la prison de Grasse ont perforé sucessivement les murs de huit cellules pour agresser un codétenu, passé à tabac en pleine nuit et retrouvé le visage tuméfié le lendemain, a appris l'AFP aujourd'hui de source proche du dossier. Avec la structure de la douche en métal, l'un d'eux a défoncé le mur de sa cellule, de 10 cm d'épaisseur. Avec le détenu de la cellule voisine, il a recommencé, pour creuser un trou dans la cellule suivante. La suite: la même opération, à sept reprises. Certains détenus auraient refusé d'être complices de l'opération.

"La victime s'en sort fort heureusement seulement avec des points de suture".

C'est là que les sept détenus sont tombés sur le jeune homme de 17 ans et l'ont tabassé.

Au petit matin, la police interroge les agresseurs présumés, la victime est entendue par la direction.

Le parquet de Grasse a été saisi. Il faudra également déterminer s'il y a eu faute au niveau de l'inspection pénitentiaire, ou s'il s'agit d'une erreur. La direction de prison ne souhaite pour l'instant pas communiquer sur cet incident.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL