Facebook suspend 200 app suspectées de détournement de données

Alain Brian
Mai 14, 2018

La société est engagée depuis mars dans une vaste enquête sur l'ensemble des applications ayant eu accès à de grandes quantités de données avant que la plate-forme ne restreigne ses règles d'utilisation en 2014.

C'est ce travail qui a fait l'objet d'un point étape, ce lundi 14 mai. "Il montrera au public si une application qui a mal utilisé les données avant 2015 a été installée par une personne ou par ses contacts - tout comme nous l'avons fait pour Cambridge Analytica", déclare un responsable du réseau social.

Environ 200 " applications sur Facebook ont été suspendues par le réseau social, dans le cadre d'une enquête sur les fuites de données personnelles. "Où nous trouvons des preuves que ces applications ou d'autres ont détourné des données, nous les bannirons et avertirons les utilisateurs sur le site internet", a ajouté Ime Archibong. L'enquête est en cours et comporte deux phases: un examen complet pour identifier chaque application qui a eu accès à un grand volume de données tout d'abord, puis lorsque nous avons des inquiétudes, des entretiens, des demandes d'informations et des audits pouvant inclure des inspections sur site', explique, dans une note de blog, Ime Archibong, vice-président de Facebook chargé des partenariats produits. Celui-ci a été suspendu par Facebook le 7 avril au motif que le programme a peut-être violé le règlement de Facebook dans la façon de décrire comment les données sont partagées, indique New Scientist.Or, selon son enquête, les informations d'environ 3 millions de membres ont été exposées publiquement. Il faut dire que le sujet est sensible: outre des renseignements personnels, le quiz a aussi permis d'obtenir des résultats de tests psychologiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL