Facebook étend le RGPD au monde entier

Xavier Trudeau
Mai 26, 2018

Après le scandale Cambridge Analytica, Facebook cherche à convaincre sur la protection des données personnelles de ses utilisateurs.

Si votre compte Apple est associé à une adresse dans l'Union Européenne, vous pouvez demander votre archive contenant toutes les données personnelles collectées par le constructeur à cette adresse.

Révolution ou évolution? On est plus porté à dire qu'il s'agit d'une évolution puisque plusieurs dispositions légales encadraient déjà l'usage des données personnelles dans les pays de l'Union européenne.

Le "principe de proportionnalité" devra également être respecté.

Si les Français semblent moins soucieux de la confidentialité de leurs données bancaires (34%), ils sont fortement préoccupés par le risque de piratage de ces données (71%). Elles devront entre autres indiquer qui a accès aux données, dans quel but et pour combien de temps. Autrement dit: pour les entreprises qui détiennent le plus de données sur nos vies, comme les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et les géants du Net américains en général, le RGPD n'est pas vraiment un problème, même s'il les oblige à faire preuve de davantage de transparence.

L'avalanche de messages priant les utilisateurs d'accepter de nouvelles conditions d'utilisation pour Twitter, Google, AirBnB ou autres sites de commerce et organismes divers, est le premier effet visible de cette nouvelle donne, à laquelle les Européens espèrent bien donner une portée mondiale. Elles devront indiquer les mesures prises pour protéger leurs fichiers dans une "analyse d'impact relative à la protection des données", qui devra être transmise à la CNIL.

Jusqu'à demain (le RGPD est appliqué à partir du 25 mai 2018), vous devriez donc continuer de recevoir tous ces emails, qui finiront sans doute dans votre poubelle.

Pour Génération Libre, un think-tank indépendant qui vise à promouvoir les libertés, la vente de données offrirait aux internautes une réelle maîtrise sur leurs informations personnelles.

Le droit à l'oubli est rappelé et amélioré par la nouvelle législation.

Qu'est-ce qui va changer pour les citoyens européens?

Sur base de ce constat, Éric Zeyl a décidé de fonder My Data is Rich, une start-up qui veut permettre aux internautes de conserver leurs données de façon sécurisée, mais surtout, d'en tirer profit.

Autre impératif de ce règlement: recruter en interne une personne qui pilote toutes ces datas et veille à leur bonne utilisation. Facebook a même fait de la publicité dans la presse.

Le responsable de la protection de la vie privée du géant des médias sociaux a déclaré jeudi sur un blogue que le nouveau type d'alerte de Facebook invitera les utilisateurs à revoir les détails de ce qu'ils ont choisi de partager.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL