Fortes tensions pour Marlène Schiappa à l'Assemblée nationale — "Misogynie crasse"

Claudine Rigal
Mai 16, 2018

Grosse colère de Marlène Schiappa hier à l'Assemblée nationale, alors que un député LR. Étudié dans la nuit de mardi à mercredi, il a été l'occasion de vives passes d'armes entre la secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes Marlène Schiappa et certains hommes de l'opposition.

"Il est irresponsable que vous puissiez manquer à votre parole, et faire passer votre conception libertaire des rapports sexuels, y compris entre majeurs et mineurs, avant la protection de nos enfants", a accusé l'élu.

Sur Twitter, Marlène Schiappa a réitéré ses accusations quelques minutes après parlant de référence à sa vie sexuelle.

Une allusion qui a provoqué la colère de Marlène Schiappa, qui a aussitôt réclamé une suspension de séance.

Pour désamorcer la situation, le député de La France insoumise Alexis Corbière a plaisanté sur "la sexualité dite libertaire: est-ce que c'est une sexualité qui se pratique avec des sous-vêtements rouges et noirs, peut-être? Réactionnaire, conservateur, une sexualité triste sans aucune doute, pas nécessairement misogyne", a-t-il expliqué. Au cœur des débats, le recul du gouvernement concernant le "seuil de présomption de non-consentement irréfragable", une notion qui aurait consisté à considérer de manière automatique qu'une relation sexuelle entre un adulte et un mineur de moins de 15 ans était non-consentie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL