Giro. Quatrième victoire au sprint pour Elia Viviani

Solenn Plantier
Mai 26, 2018

Viviani (Quick-Step) a devancé l'Irlandais Sam Bennett, déjà vainqueur de deux étapes, et l'Italien Niccolo Bonifazio. Le champion olympique de l'omnium s'était déjà imposé à deux reprises en Israël (2e et 3e étapes) puis à Nervesa della Battaglia (13e étape).

L'Italien (29 ans), qui n'avait encore jamais été à pareille fête dans un grand tour, bénéficie certes de l'absence des meilleurs spécialistes.

Au classement général, Simon Yates conserve le maillot rose de leader tandis que Thibault Pinot pointe toujours à la cinquième place avec plus de trois minutes de retard sur le britannique. Son équipe a essayé de nous mettre en difficulté, j'ai été distancé dans la côte de troisième catégorie, mais nous l'avions prévu. Une échappée nous convenait bien.

Malicieux, l'Italien a ajouté avoir changé ses plans en raison de l'état de la route, très glissante: "Nous avons pris la tête avec mes équipiers". Yates et Dumoulin ont complété l'étape parmi le peloton de tête. Il a remporté le sprint qui a conclu la 17e étape du Giro à Iseo sur une chaussée détrempée par l'averse. "C'était une journée qui pourrait avoir un impact sur les prochaines étapes de montagne". Quand j'ai signé pour Quick-Step, je savais que c'était une chance unique pour moi.

Jeudi, la 18e étape relie Abbiategrasso, aux portes de Milan, à la station de Pratonevoso.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL