Hamza Attou, convoyeur de Salah Abdeslam, est sorti de prison

Claudine Rigal
Mai 15, 2018

Le 14 novembre, le troi avait été contrôlé à Cambrai puis Hamza Attou avait été repéré, en même temps que Mohammed Amri, par une caméra de surveillance d'une station-service sur l'aire de repos de La Sentinelle-Est, sur l'A2 près de Valenciennes.

Les deux hommes avaient ensuite comparu devant un juge d'instruction, qui les avait inculpés de participation aux activités d'un groupe terroriste et pour 129 assassinats dans un contexte terroriste.

Incarcéré en France, Attou a été remis en liberté sous conditions et est désormais uniquement poursuivi pour recel de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste. Sa libération s'explique par la durée de sa détention provisoire en proportion de la peine encourue d'un maximum de 6 ans, a précisé la même source. Il n'y a plus aucune nécessité pour l'instruction de le maintenir en détention préventive. Ces attentats commis par des commandos jihadistes dont Salah Abdeslam est le seul membre encore en vie avaient fait 130 morts et des centaines de blessés à Paris et à Saint-Denis, commune limitrophe hébergeant le Stade de France. Arrêté, Hamza Attou avait avoué les faits. Hamza Attou et Mohammed Amri étaient partis de Bruxelles dans la nuit pour aller le chercher à Paris et le ramener dans la capitale belge, plus précisément à Molenbeek.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL