La vidéosurveillance va être renforcée dans les hôpitaux — Violences

Claudine Rigal
Mai 16, 2018

L'AP-HP a enregistré 3282 "événements indésirables" l'an dernier.

Martin Hirsch a annoncé l'installation de 40% de caméras de surveillance supplémentaires d'ici à trois ans pour lutter contre les violences aux urgences.

A Paris l'hôpital soigne aussi les urgences d'hébergement
France A Paris l'hôpital soigne aussi les urgences d'hébergement France Urgences: des réunions quotidiennes pour éviter les erreurs

Le directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) souhaite que l'hôpital soit à la fois un "lieu ouvert" et un "lieu sûr". Représentant un investissement de "30 millions d'euros", la mesure concernera la plupart des établissements. Il souhaite "passer à la vitesse supérieure sur la vidéosurveillance", en plaçant notamment 80 caméras supplémentaires à la Pitié-Salpêtrière.

Parmi les nouvelles caméras mises en place, il y aura de "la vidéosurveillance intelligente", a annoncé le patron des hôpitaux de Paris. Il s'agit d'appareils "capables de détecter des bagarres, des colis suspects, mais aussi de repérer des chutes au sol ou d'agir lors d'une disparition de patient, Alzheimer par exemple". "Pour lutter contre la violence, le DG de l'APHP va multiplier les caméras." en même temps " 600 postes seront supprimés cette année à l'APHP, ce qui va augmenter l'attente et l'énervement des " patients ", écrit le syndicat sur Twitter. Mais nous travaillons également sur notre propre comportement et sur un meilleur accueil du malade et de sa famille, a-t-il indiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL