Le camembert au lait cru de Normandie est-il menacé?

Xavier Trudeau
Mai 16, 2018

"C'est le camembert de Normandie AOP au lait cru qu'on assassine". Dans une tribune publiée aujourd'hui dans Libération, une trentaine de chefs étoilés dénoncent un accord conclu entre les fabricants de ce fromage qui risque de devenir selon eux, "une vulgaire pâte molle sans goût".

"Le plus populaire des fromages tricolores, le calendos, né dans les limbes de la Révolution française au cœur du bocage normand, va basculer dans la pasteurisation", s'alarment-ils.
Après 10 ans de bataille, les acteurs de la filière sont en effet parvenus à un compromis le 21 février dernier.

D'ici à 2021, le "camembert de Normandie", une appellation d'origine protégée, réunira l'ensemble de ces fromages, avec l'obligation d'utiliser un certain pourcentage de vaches normandes et de les faire pâturer en extérieur, en Normandie. Et d'en appeler au président de la République et au ministre de l'agriculture pour " un camembert au lait cru pour tous! "L'une respecte la tradition et le palais du consommateur; l'autre, de piètre qualité gustative, a pour vertu essentielle d'être adaptée au modèle économique mortifère de la grande distribution", estiment les défenseurs du lait cru. "Liberté, égalité, camembert!" conclut la tribune.

"Au préalable, l'association Fromages de terroirs avait adressé au parquet de Paris, le 9 avril, une plainte visant les principaux industriels pour "pratique commerciale trompeuse" et" apposition d'appellation d'origine inexacte", a annoncé son avocat, Eric Morain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL