Le discours hyper émouvant de Patrice Evra pour les fans de Marseille

Solenn Plantier
Mai 15, 2018

Alors que l'OM se rend à Guimaraes, Patrice Evra donne un coup de pied à l'un de ses supporters [VIDEO] avant le coup d'envoi. "Moi, j'ai un peu participé puisque j'ai joué les matches de poules avant mon incident", poursuit-il, avant de revenir plus précisément sur cet épisode du coup de pied lors du match contre Vitoria Guimarães.

"Cette année, on est en finale".

" Depuis mon départ, je n'ai pas parlé, a-t-il commencé avant une longue tirade". Je dis "on", parce que j'ai quand même joué quelques matchs de poules. Evra revient d'ailleurs sur cet événement: "Je voulais remercier tous les supporters marseillais".

L'ancien défenseur remercie "tout le peuple marseillais, l'entraîneur Rudi Garcia ainsi que tout ceux qui travaillent dans le club pour redorer le blason de l'Olympique de Marseille". Je suis un être humain. Et puis, il a eu une grosse pensée pour les supporters marseillais, les "vrais" comme il dit. Je me souviens, quand j'ai signé pour ce club, ils m'ont dit: 'Pat, l'objectif est de finir dans les cinq premiers pour être qualifiés pour la Ligue Europa'. Dans une vidéo publiée sur le réseau social Facebook, il admet qu'il a "mal réagi" face à ce supporter mais qu'il "ne s'excuserait pas" car sa victime "n'était pas un vrai supporter de l'OM". L'objectif a été atteint. "A tous les joueurs je conseille de goûter à cette expérience de l'OM avec ses supporters qui sont passionnés. Eux, quand je suis arrivé, je n'avais même pas encore touché un ballon qu'ils m'adulaient", lâche l'international français. Avant d'ajouter: "Je comprends qu'ensuite il y ait eu des banderoles". Ils ont dit que je me croyais plus haut que l'institution. Que vous gagnez cette finale, ou que vous la perdiez, j'espère que tous les supporters vont être derrière cette équipe car n'oubliez pas d'où Marseille vient (.) Je ne dirai jamais une seule chose négative sur ce club car je n'ai rien à dire (.) J'ai passé un grand moment (à l'OM). Néanmoins, Evra avoue qu'il a eu le coeur meurtri de quitter un club "dont il ne dira jamais de mal", et qu'il avait l'impression de laisser "une famille" derrière lui. Ça a été très dur le jour où j'ai dit au revoir à tous mes coéquipiers. "C'est là que j'ai ressenti une douleur comme si je laissais toute une petite famille", a conclu Patrice Evra, qui en cas de victoire, aurait une ligne de plus à son palmarès.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL