Le fléau des climatiseurs, qui consommeront bientôt autant d'énergie que la Chine

Claudine Rigal
Mai 16, 2018

Ils réchauffent les villes car chaque appareil rejette dans la rue la chaleur qu'il a pompée pour refroidir l'intérieur d'un logement ou d'un bureau. Ces appareils consomment énormément d'électricité, générée principalement par des centrales au charbon ou au gaz.et qui émet donc des gaz à effet de serre.

Il existe aujourd'hui environ 1,6 milliard de climatiseurs installés dans le monde dont environ la moitié aux Etats-Unis et en Chine. Rien qu'en Chine, le premier marché mondial, 53... Ces émissions contribueraient au réchauffement de la planète, ce qui pourrait encore accroître la demande de climatisation.

Face à cette "crise du froid", l'AIE propose des solutions, entre autres, développer l'énergie solaire donc le pic de production, en journée, correspond au pic de consommation des climatiseurs ou améliorer l'isolation énergétique des bâtiments. Mais elle devrait progresser fortement avec le développement économique et démographique de pays chauds comme l'Inde.

Selon l'IAE, il serait possible de diviser par deux la croissance des besoins énergétiques liés à l'air conditionné.

Pour l'AIE, la mesure la plus urgente et la plus facile à mettre en oeuvre consiste à s'assurer que tous les nouveaux climatiseurs soient beaucoup plus efficaces en termes de consommation d'énergie.

Les appareils ne se valent en effet pas tous: ceux vendus au Japon et dans l'Union européenne aujourd'hui s'avèrent ainsi 25 % plus efficaces en moyenne que ceux commercialisés aux États-Unis et en Chine. La demande en énergie émanant de l'air conditionné pourrait même rester inchangée si des mesures en faveur de l'efficacité énergétique des bâtiments étaient également prises, juge l'AIE.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL