Les téléspectateurs offrent la victoire à Israël avec 529 points — Eurovision

Pierre Vaugeois
Mai 14, 2018

Et pour preuve, c'est en grande forme qu'elle a assuré sa prestation samedi soir lors de la grande finale de l'Eurovision 2018.

C'est la candidate d'Israël qui a remporté le concours, avec sa chanson féministe intitulée Toy, qui se moque des hommes se comportant comme des coqs.

" Merci d'avoir accepté la différence et célébré la diversité ", a réagi la chanteuse en pleurs, sur la scène de l'Altice Arena, la plus grande salle de spectacle du Portugal".

Née à Hod HaSharon, une ville située en périphérie de Tel Aviv il y a 25 ans, Netta a passé quatre ans au Nigéria avec sa famille avant de retourner en Israël.

A l'issue du vote des jurys professionnels, Israël était en troisième position avec 212 points, derrière la Suède (253 points) et l'Autriche (271 points). "J'adore mon pays", a-t-elle encore lancé devant 11 000 enthousiastes arborant drapeaux ou vêtements aux couleurs de leurs nations respectives. 'Je suis vraiment surpris et heureux. Ça aurait été de l'ordre du fantasme peut-être d'espérer une victoire avec cette chanson-là.

Elle succède ainsi au chanteur portugais Salvador Sobral, sacré l'an dernier à Kiev avec une ballade jazzy, qui lui a remis le trophée du vainqueur après avoir déclaré cette semaine que sa chanson était " horrible ".

De leur côté, le duo Madame Monsieur qui représentait la France n'a pas atteint le trio de tête ni même le top 5 du classement mais n'a pas démérité en se positionnant à la treizième place. Le marathon audiovisuel disputé depuis 1956 a encore une fois offert un pot-pourri de genres musicaux assortis de costumes extravagants et de mises en scène provocantes.

Mais c'est finalement la fantasque Netta Barzilai qui a convaincu le public, aidée par quelques effets pyrotechniques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL