L'interdiction des paris sportifs levée — États-Unis

Solenn Plantier
Mai 15, 2018

Une loi interdisait depuis 1992 les paris sportifs dans 46 États américains. La loi de 1992 avait banni les paris sportifs dans tous les Etats sauf le Nevada, et, avec des restrictions, dans le Delaware, le Montana et l'Oregon. Ailleurs, ils existaient, mais en toute illégalité.

C'est un long conflit opposant le New Jersey aux grandes ligues de sport nord-américaines. La Cour suprême, la plus haute juridiction du pays, a tranché en faveur du New Jersey, lundi 14 mai, et aboli la règle interdisant les paris sportifs dans 46 des 50 États. Un marché clandestin qui représenterait aujourd'hui, selon une estimation de l'American Gaming Association, environ 150 milliards de dollars.

La Cour suprême à Washington a donné raison à l'état du New Jersey, parti en croisade depuis des années pour obtenir la légalisation des paris sportifs, avec l'espoir de sauver de la banqueroute les casinos d'Atlantic City.

Précision: Donald Trump avait lui aussi fait campagne contre cette loi. À la majorité, ses Sages ont estimé que la loi en vigueur était contraire à la Constitution.

Toutefois, si les quatre protestent officiellement contre une mesure qui pourrait altérer l'intégrité des rencontres, en coulisses, ils se préparent à l'ouverture qui pourrait devenir une nouvelle source de revenus se chiffrant en milliards de dollars.

" Les paris sportifs existent, mais ils sont illégaux ", a plaidé Theodore Olson, l'avocat du New Jersey. La NHL, de son côté, a annoncé qu'elle allait étudier les effets de cette décision sur son championnat et envisager certains ajustements de son règlement.

Une firme de recherche estimait, avant le jugement de lundi, que 32 États pourraient offrir des paris sportifs d'ici cinq ans, si jamais la loi devait être abolie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL