Macron condamne les violences des forces armées israéliennes à Gaza

Xavier Trudeau
Mai 17, 2018

Sur la RTBF, l'ambassadrice d'Israël pour la Belgique et le Luxembourg, Simona Frankel, a estimé que tous les Palestiniens tués étaient tous "des terroristes".

Ces évènements ont suscité une vive inquiétude internationale.

La Turquie et l'Afrique du Sud ont décidé de rappeler leur ambassadeur en Israël.

"Une nouvelle effusion de sang était redoutée, hier, dans la bande de Gaza, jour où les Palestiniens commémoraient la " Nakba", la " catastrophe " en arabe qu'a représenté à leurs yeux la création d'Israël en 1948, synonyme d'exode pour des centaines de milliers d'entre eux. Lundi soir, il a " condamné les violences des forces armées israéliennes contre les manifestants " palestiniens à Gaza, lors d'entretiens téléphoniques avec son homologue palestinien Mahmoud Abbas et le roi de Jordanie Abdallah II. Le 11 mai, le Hamas a ouvert le feu et détruit le point de contrôle de Kerem Shalom, qui fournit à Gaza de l'aide humanitaire, du carburant et des produits en provenance d'Israël et des pays donateurs. Ces mesures prises par le Hamas sont un crime, elles doivent être ouvertement et catégoriquement condamnées par la communauté internationale. Très remonté, le député du Parti communiste français (PCF) Pierre Dharréville a aussi dénoncé l'action du gouvernement français et, jugeant qu'il fallait "sortir de cette diplomatie molle ", a appelé à "des condamnations franches, qui ont beaucoup tardé de la part de l'exécutif de notre pays ".

Israël a par ailleurs été sifflé et hué ainsi que la réception du Premier ministre israélien attendu à Paris le 5 juin pour lancer la saison croisées "France-Israel" au Grand Palais où d'autres manifestations sont prévues.

Pour Mukhaimer Abou Saada, professeur de sciences politiques à l'université Al-Azhar de Gaza, le Hamas espère que la situation poussera Israël à relâcher le blocus imposé au territoire depuis plus de dix ans, et l'Egypte à ouvrir plus souvent sa frontière, fermée en permanence à l'exception de quelques dizaines de jours par an. Cette crise menace la normalisation des relations entre la Turquie et Israël.

" Leçon de morale " -L'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley, ardente avocate de l'Etat hébreu, a défendu Israël devant le Conseil de sécurité réuni en urgence". Une réunion qui a mis en avant l'isolement des Américains. Depuis le 30 mars, 116 Palestiniens, dont plusieurs mineurs, ont été tués, la quasi totalité par des tirs israéliens.

La décision américaine comble les Israéliens qui y voient la reconnaissance d'une réalité de 3.000 ans pour le peuple juif.

Une journée doublement symbolique puisque le 14 mai 2018 marque également le 70ème anniversaire de la création de l'Etat d'Israël.

Jérusalem est la capitale de l'État d'Israël. Mais l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem a enflammé les passions dès lundi. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL