Mort de Fallou Sène : Boubacar Sadio déplore l'usage de balles réelles

Claudine Rigal
Mai 17, 2018

Fallou Sène, étudiant en 2 année de Lettres à l'UGB, est mort d'une balle reçue au bassin, lorsqu'avec plusieurs de ses camarades étudiants il s'était heurté à un barrage de gendarmes qui voulaient les empêcher d'accéder au restaurant du campus où ils comptaient manger gratuitement, vu que leurs bourses ont tardé à être payées. "Malheureusement, il y a un étudiant qui est décédé à la suite de cet incident", a déclaré le ministre, Ali Ngouye Ndiaye, sur la radio privée Radio Futurs Médias (RFM).

"L'étudiant de Saint-Louis a été tué " par balle ", affirment des sources estudiantines, selon lesquelles " plus de 20 étudiants " ont été blessés dans les affrontements. L'âge de la victime n'a pas été indiqué.

Les forces de l'ordre avaient été appelées ce lundi pour " sécuriser les restaurants universitaires " après " un mot d'ordre de 48 heures de restauration gratuite (Journées sans tickets) " lancé par une association étudiante. Le trafic est perturbé obligeant les automobilistes à dévier le lieu d'affrontement entre les agents des forces de l'ordre et étudiants. Un syndicat de l'enseignement supérieur a appelé ce mercredi à la démission du recteur de l'université de Saint-Louis.

" Les étudiants de ce pays, avant de percevoir leurs bourses, inhalent d'abord du gaz ou perdent la " vie, a dénoncé dans un message sur Whatsapp un étudiant en colère. En signe de solidarité, des étudiants ont manifesté dans au moins quatre des cinq universités publiques du Sénégal, à Ziguinchor (sud), Bambey (centre) et Dakar, selon la presse locale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL