Mounir Mahjoubi s'exprime sur son homosexualité

Claudine Rigal
Mai 18, 2018

"Mais si, ce jour-là, je pouvais passer le message en le renforçant par mon expérience personnelle, je pense qu'il fallait le faire", a-t-il expliqué. En effet, il a fait son coming out médiatique. Un état des lieux "préoccupant" selon l'association, mais qui témoigne aussi de la libération de la parole des victimes, qui osent davantage dénoncer. "Je pense que chacun doit faire cette démarche lorsqu'il est prêt à la faire".

Franceinfo: Votre message publié sur Twitter hier soir était-il un coming-out?

"Je ne pensais pas que cela intéresserait autant", sourit Mounir Mahjoubi qui juge "important" de parler du sujet pour "rappeler les conséquences de l'homophobie dans le quotidien, notamment des plus jeunes".

Le 13 juillet 2015, Mounir Mahjoubi publiait sur son compte Instagram une photo sur laquelle il apparaissait avec son compagnon, à l'occasion de son union civile. Têtu avait remarqué lors de sa nomination au sein du gouvernement que Mounir Mahjoubi avait "déjà emprunté les six bandes arc-en-ciel imaginé par Gilbert Baker pour colorer son profil Facebook". "Nous n'avons pas à imposer à la transparence à qui que ce soit", estime-t-il. C'était important, car nous faisons partie d'un nouveau mouvement, et il fallait définir de nouvelles manière d'être ensemble. Il ajoute que l'engagement de tous les ministres "contre l'homophobie et leur soutien pour l'égalité est aujourd'hui total". Le cliché a été partagé par les deux femmes sur Twitter. Le message du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, était également très émouvant, et les actions sur le sujet de Marlène Schiappa et de Laura Flessel sont également très fortes.

Sur Twitter, Emmanuel Macron a lui aussi condamné l'homophobie. Être soi-même est un droit pour chacun. "Et nous le condamnons comme tel", a tancé le chef de l'État.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL