Orange Côte d'Ivoire fait la lumière sur l'incendie de son local technique

Solenn Plantier
Mai 15, 2018

Déclaré le 30 avril aux environs de 5h30, cet incendie a entraîné "des disfonctionnements importants, allant de lenteurs fonctionnelles à l'indisponibilité totale" de certains services de la compagnie. Tout le réseau de Orange Côte d'Ivoire est quasiment coupé. Il s'agit, a-t-il énuméré, des appels fixes dans les communes du Plateau, à Adjamé et à Cocody, des appels internationaux, le roaming l'Internet fixe au Plateau (Adsl et fibre), l'Internet mobile à Adjamé et au Plateau, les applications Orange et moi, Orange Money, les services oranges Tv via box Adsl et fibre. Ainsi, il s'agirait d'un "acte délibéré de sabotage ", selon son Directeur général, Mamadou Bamba.

"Des fils ont été sectionnés et nous avons retrouvé, sur les lieux du sinistre, une échelle qui a probablement servi à monter", a expliqué le directeur général. "Cet acte criminel a eu pour conséquence une surcharge électrique anormale des autres câbles provoquant l'incendie ", précise l'entreprise sur son compte Twitter.

En ce qui concerne les pertes, elles se chiffrent à ce jour, à près de 2 milliards F CFA et ne concernent que les équipements qui ont été détruits par l'incendie.

Le directeur du digital et des technologies, Didier Kla, a pour sa part évalué le "taux de remontée des services impactés" à "85%", face à la presse.

Contrôle biométrique des visiteurs, renforcement de l'équipe de sécurité et de la vidéo surveillance. Pendant ce temps, les techniciens de l'opérateur de téléphonie continuent d'enchainer les heures pour espérer un rétablissement à 100 % du réseau. Autant de dispositifs sécuritaires qui ont été mis en place.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL