"Paris : "le restaurant " L'Avenue " interdit aux arabes et aux femmes voilées

Claudine Rigal
Mai 18, 2018

Le site Buzzfeed a expliqué dans un article qu'un restaurant chic du VIIIe arrondissement de Paris appelé L'Avenue a décidé de ne pas accepter les Arabes et les femmes voilées aux tables du restaurant. L'Avenue " a notamment servi Rihanna, Kim Kardashian, Cyril Hanouna et plusieurs politiques y ont leurs habitudes. Si une femme voilée se présente, l'établissement est annoncé complet. Ils ont rencontré des serveuses qui ont ou qui travaillent dans ce restaurant parisien où les célébrités aiment aller manger. "À chaque fois qu'une hôtesse prenait une réservation d'un client avec un nom arabe, il demandait qui avait pris cette réservation et rappelait la consigne de les refuser autant que possible en faisant croire que le restaurant est complet", raconte une ancienne serveuse. "Et si les personnes insistent trop, alors, les employés peuvent abdiquer, mais doivent cacher les clients". Elle affirme par la suite que "De toute façon, le tri est systématiquement fait dans les noms". Pour ce faire, on assure à ces personnes considérées comme indésirables que le restaurant est complet. alors qu'on prendra ensuite une réservation à la même heure pour le même nombre de personnes si la personne qui appelle se prénomme "Yann". Une troisième employée, Claire, qui a été serveuse à L'Avenue pendant plus de cinq ans, précise enfin que "si les hôtesses ne sont pas parvenues à refuser la personne, elle sera alors installée à l'étage".

Pour vérifer les propos des quatre anciennes serveuses, un journaliste de BuzzFeed a tenté de faire une réservation au nom d'Ahmed depuis le Qatar. Nous avons alors demandé s'il était possible de réserver pour le déjeuner le lendemain. En 2013, cette dernière pratique avait aussi été dénoncée concernant le restaurant Le Georges, un établissement du groupe Costes, auquel appartient aussi L'Avenue. Il y a des gens du Moyen-Orient, il y a tout ce que vous voulez. Pourtant, une demi-douzaines d'anciennes salariées auraient déjà alerté l'inspection du travail. Si vous voulez mettre le feu en nous dénonçant comme des gens racistes, voilà. Le site BuzzFeed rapporte ce jeudi dans une enquête des témoignages et messages d'anciens salariés mettant en lumière un système discriminatoire qui aurait été mis en place par la direction.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL