Tirs de l'armée israélienne contre des journalistes palestiniens

Claudine Rigal
Mai 16, 2018

"La Ligue arabe a appelé mardi le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) à ouvrir rapidement une enquête sur " les crimes de l'occupation israélienne " contre les Palestiniens". Au total, 59 Palestiniens, dont huit mineurs, ont été tués par les tirs israéliens à la frontière entre Israel et la Bande de Gaza.

Selon l'ONG, une vingtaine d'autres journalistes ont également été blessés par balles. Parmi ceux-ci, certains étaient clairement identifiables comme journalistes.

"Les autorités israéliennes ne pouvaient ignorer la présence, parmi les civils manifestants, de journalistes". RSF accuse Israël d'avoir visé à balles réelles des personnes protégées et qui avaient leur équipement de travail. Ces violations "délibérées et répétées du droit humanitaire international sont constitutifs de crimes de guerre", ajoute-t-il dans le communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL