Une boucherie vandalisée, la propriétaire dénonce des militants vegan — Lille

Claudine Rigal
Mai 15, 2018

Le commerçant s'apprêtait à aller porter plainte et il a reçu ce mardi après-midi une visite de soutien de la part de Martine Aubry la maire de Lille. La vitrine a été dégradée et siglé par un "non au spécisme". Vers 2 heures, "la vitrine a été totalement cassée, on en a vite déduit que c'était un groupe vegan vu les éléments inscrits sur la façade et du mode opératoire", la scène ayant été filmée par une caméra de vidéo surveillance du magasin, a déclaré Valérie Carrel, responsable de la boucherie "L'Esquermoise".

Il y a un an, déjà, la vitrine de cette boucherie du Vieux-Lille avait été aspergée de colorant rouge. " Deux femmes et un homme, j'en suis presque certaine ", glisse Valérie. "On avait été les premiers d'une longue série de magasins de boucherie attaqués dans la région", a dit Mme Carrel. Ce n'est pas à moi de payer pour ce que d'autres font aux animaux. Je devais voir le préfet demain pour d'autres sujets, on va mettre celui-là sur la table. La boucherie a ouvert normalement mardi matin, même si les employés étaient "encore sous le choc", selon France 3 Hauts-de-France. Le spécisme, auquel le tag fait référence, est une idéologie qui postule une hiérarchie entre les espèces, notamment entre l'être humain, qui serait supérieur, et les animaux.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL