Valls veut couper tout lien avec le Maghreb — Islam

Claudine Rigal
Mai 15, 2018

Pour l'ancien Premier ministre Manuel Valls, la réorganisation de l'islam en France ne peut réellement s'opérer si ses attaches avec l'Afrique, et notamment avec des pays du Maghreb comme l'Algérie ou le Maroc, demeurent intactes. C'est la conviction de l'ex-premier ministre français Manuel Valls. "Demander aux Algériens, aux Marocains, au moment du mois de ramadan qui commence cette semaine, de nous envoyer des imams, ça ne va pas", s'insurge-t-il.

Emmanuel Macron a promis de réorganiser l'"islam de France". Pour lui, ce type d'accord "ne correspond pas à l'idée qu'on doit se faire d'un islam des Lumières en France, d'un islam de France". L'ancien responsable socialiste a enfin souligné qu'il restait "une bataille fondamentale, frontale" à mener "au sein de l'islam". Il faut aider ceux qui combattent les Frères musulmans, qui combattent les salafistes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL