Wall Street progresse à l'issue d'une semaine solide

Xavier Trudeau
Mai 12, 2018

La Bourse de Paris est attendue en hausse à l'ouverture vendredi matin, alors que Wall Street continue d'aligner les séances dans le vert.Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 avance de cinq points à 5528,5 points, annonçant une ouverture en territoire positif.

Estimant que la Réserve fédérale n'aurait donc pas de raison à court terme d'accélérer le rythme de relèvement des taux directeurs, les investisseurs ont été enclins à se positionner sur les actifs risqués. "Les actions européennes ont fait une belle performance récemment, et il se pourrait que ceux qui poussent à la hausse reprennent juste leur respiration", relève dans une note David Madden, un analyste de CMC Markets.

" Ce devrait être une nouvelle semaine positive pour les indices européens", poursuit-il. Les cours baissaient légèrement en Asie vendredi, sous l'effet de prises de bénéfices, tout en restant à des niveaux élevés.

Par ailleurs, les marchés européens écouteront avec attention le discours du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, devant l'European University Institute de Florence dans l'après-midi. "Son message principal sera probablement l'idée que le programme de soutien économique devrait durer un certain temps", analyse dans une note Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,13%, le FTSEurofirst 300 prend 0,03% et le Stoxx 600 gagne 0,08%.Aux valeurs, ArcelorMittal gagne 3,6%, la plus forte hausse du CAC 40, après la publication par le premier sidérurgiste mondial de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

Air France-KLM montait de 5,92% à 7,48 euros, se reprenant après avoir cédé plus de 44% depuis le début de l'année. On n'attend guère que deux statistiques, américaines, avec l'évolution des prix à l'importation d'avril aux Etats-Unis et l'indice de confiance du consommateur américain selon l'Université du Michigan en données préliminaires de mai.

Saint-Gobain était soutenu (+2,88% à 45,35 euros) par la conclusion d'un accord global avec le groupe suisse Sika, qu'il souhaitait acquérir, et la famille Burkard, actionnaire de Sika, permettant de mettre fin à leur différend.

EDF: l'électricien a annoncé l'acquisition, avec l'énergéticien chilien AME, de 750 MW de capacités de production d'électricité flexibles (gaz et turbines pour la production de pointe) " pour soutenir le développement de ses activités renouvelables au Chili ".

La Bourse de New York s'orientait de son côté vers de premiers pas en hausse.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL