Xerox renonce à sa fusion avec Fujifilm

Xavier Trudeau
Mai 14, 2018

Xerox, qui a aussi fait part de la démission de son PDG Jeff Jacobson, s'engage désormais à examiner en accord avec les actionnaires en question, Carl Icahn et Darwin Deason, des "alternatives stratégiques", écrit le groupe américain.

La fusion de Xerox avec Fuji Xerox, l'entreprise commune de l'américain et de Fujifilm, dont le siège est à Tokyo, a été abandonnée dimanche 13 mai 2018. Icahn et Deason bataillaient ferme depuis pour faire capoter ce projet qu'ils jugeaient mauvais pour Xerox.

En outre, Xerox a nommé 5 nouveaux membres au conseil d'administration.

Dans un communiqué, Fujifilm a fait savoir qu'il contestait la décision unilatérale de Xerox de mettre fin à leur accord et qu'il examinerait tous les recours possibles, y compris une action en justice.

À l'issue de la transaction, Fujifilm aurait dû contrôler 50,1% de Fuji Xerox, contre 49,9% pour les actionnaires existants de Xerox, qui devaient recevoir un dividende exceptionnel de 2,5 milliards de dollars en numéraire.

Il n'y aura pas de méga-fusion entre Xerox et Fujifilm.

La fonds de capital investissement Apollo Global Management LLC a envisagé une offre sur Xerox, selon les sources.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL