Airbus et Bombardier concluent leur partenariat sur le CSeries

Xavier Trudeau
Juin 11, 2018

"Disposant de toutes les autorisations règlementaires requises, Airbus SE, Bombardier Inc et Investissement Québec (IQ) sont parvenus à un accord pour que leur partenariat sur le CSeries entre en vigueur à partir du 1er juillet 2018", lit-on dans un communiqué de Bombardier et d'Airbus. L'avionneur européen a en effet conclu son partenariat avec Bombardier et Investissement Québec, qui lui permet de prendre une participation majoritaire dans la Société en commandite Avions C Series (SCACS).

Bombardier détiendra environ 31% du programme, tandis qu'Investissement Québec, la branche d'investissement de la province de Québec, verra sa participation ramenée à 19%. Airbus a par ailleurs expliqué s'attendre avec "ses partenaires" à une demande accrue "nécessitant la création d'une deuxième chaîne d'assemblage final du C Series à Mobile, en Alabama, afin de servir les clients américains".

Ce partenariat devrait contribuer à optimiser les rendements de production du C Series en bénéficiant de l'expertise d'Airbus. Ce jalon étant réalisé, tous nos efforts sont désormais axés sur la concrétisation des opportunités de croissance pour l'ensemble du portefeuille et sur la réalisation des objectifs restant à atteindre dans le cadre de notre plan de redressement', déclare Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier.

"La dimension internationale, les relations client et l'expertise opérationnelle d'Airbus sont autant de facteurs clés qui valoriseront et libéreront le plein potentiel de ces appareils", a-t-il ajouté.

Selon Bombardier, la clôture anticipée de l'accord résultera en des revenus prévus pour 2018 se situant dans la fourchette de 16,5 à 17 milliards de dollars.

Le programme C Series poursuit sa montée en cadence.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL