Colombie-Japon, les compos — CdM

Solenn Plantier
Juin 20, 2018

Carlos Sanchez est le premier joueur à recevoir un carton rouge pour une main en Coupe du Monde depuis Luis Suarez avec l'Uruguay contre le Ghana en quart de finale de l'édition 2010. Le Japon ouvre ainsi le score par Shinji Kagawa sur penalty. Le Japon a ainsi pris l'avantage 1 à 0. Une surprise du plus du Mondial russe.

Ce Mondial est aussi celui des coups francs directs: la Colombie, en difficulté dans le jeu, a égalisé de cette manière par Quintero (39e), qui a surpris Kawashima en tirant sous le mur.

Peu avant la mi-temps, la Colombie a hérité d'un coup-franc aux abords du rectangle de Kawashima. Osako (54e) et Inui (56e) ont échoué devant Ospina, mais le premier nommé a fini par trouver la faille, de la tête sur corner (73e).

Non seulement Osako a joué un rôle important dans les deux buts, mais il a bloqué en plongeant un tir à bout portant du milieu de terrain colombien James Rodriguez dans les dernières minutes.

La princesse japonaise Takamado se trouvait mardi à Saransk pour assister à la rencontre entre le Japon et la Colombie, effectuant ainsi la première visite d'un membre de la famille impériale japonaise en Russie en plus de 100 ans, a-t-on appris de source diplomatique japonaise.

La princesse impériale Takamado est arrivée lundi à Saransk, 500 kilomètres au sud-est de Moscou, la plus petite ville à accueillir des matches de la Coupe du monde de football. Le résultat a également fait sourire la princesse japonaise Takamdo, qui a assisté au match.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL