Coupe du monde 2018 : l'Australie tient tête au Danemark

Solenn Plantier
Juin 22, 2018

Les Socceroos se sont certes inclinés grâce à des buts d'Antoine Griezmann et d'Aziz Behich, contre son camp, mais n'ont pas été ridicule loin de là et auraient pu espérer s'en tirer avec un match nul.

Après avoir battu le Pérou (1-0) lors de la première journée, le Danemark a été tenu en échec, ce jeudi à Samara, par des valeureux Australiens, qui ouvrent leur compteur et restent en vie dans cette Coupe du monde après leur revers inaugural face à la France (2-1). Un pénalty transformé par Jedinak (1-1, 39e).

L'éclair d'Eriksen était pourtant délicieux: sur une remise "crème " de Nicolai Jørgensen, il a fouetté son extérieur du gauche en demi-volée.

Les hommes de Bert van Marwijk courraient en effet derrière le score depuis un but splendide de Christian Eriksen à la conclusion (7e) d'une très belle action collective, initiée par un gros pressing (ce que les Bleus n'ont fait que trop rarement fait).

Car après avoir redressé la tête sous l'impulsion d'un débordement dangereux de Mathew Leckie, les Australiens ont obtenu un penalty (accordé avec l'aide de la VAR) pour une main de Yussuf Poulsen sur une tête du même Leckie. D'abord réticent, l'Espagnol Antonio Mateu Lahoz a consulté l'arbitrage vidéo et sifflé la sanction.

Les Danois espèrent remporter deux matches de Coupe du Monde de suite pour la deuxième fois de leur histoire. Après son carton jaune reçu pour ce penalty, il sera suspendu contre la France car il avait déjà été averti à la toute fin du premier match. J'ai regardé Pérou-Danemark, les Péruviens ont eu beaucoup d'occasions, c'est important.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL