Dernier adieu à l'accordéoniste Yvette Horner | Musique

Pierre Vaugeois
Juin 19, 2018

Ses obsèques ont lieu ce 19 juin, à l'église Saint-Roch, à 10H30. Le père Luc Reydel, aumônier des artistes du spectacle, a lui aussi salué la "reine des bals populaires".

"Yvette Horner a si bien servi l'amour par la musique. Elle a donné de nouvelles lettres de noblesse à l'accordéon par son talent", a-t-il rappelé dans son homélie.

Jean Paul Gaultier, qui avait conçu ses derniers costumes de scène et dont elle a été une égérie, a salué "une personne magnifique, une vraie excentrique avec un talent de folie et un incroyable sens de l'humour". Une seconde cérémonie aura lieu ce mercredi 20 juin à 16H00, à la cathédrale de Tarbes, ville de naissance de l'accordéoniste, suivie de son inhumation au cimetière Saint-Jean, comme l'a indiqué son agent. "Yvette, c'était de l'amour, tout simplement", a ajouté M. Gaultier auprès de l'AFP.

De nombreuses personnalités étaient présentes ce mardi 19 juin pour les obsèques d'Yvette Horner la musicienne et virtuose de l'accordéon décédée lundi 11 juin dernier.

Premier prix de piano à l'âge de onze ans, première femme championne du monde d'accordéon en 1948, Yvette Horner a donné quelque 2.200 concerts jusqu'en 2011 et vendu plus de 30 millions de disques. Un instrument qui avait fait la renommée de l'artiste qui, dans les années 50, parcourait l'Hexagone pour suivre le Tour de France avec les coureurs en jouant ses airs sur la caravane de la Grande Boucle, dont le directeur Christian Prudhomme était présent.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL