Des chercheurs découvrent que Pluton est couvert de dunes — Espace

Alain Brian
Juin 4, 2018

Des "vagues" apparaissent dans la partie en bas à droite, sous les montagnes.

Les chercheurs pensaient que les vents ne pouvaient pas se former sur Pluton, mais ont découvert que si.

Des arêtes grises et blanches ont été découvertes sur Pluton par la sonde spatiale New Horizons de la NASA lors de son survol en 2015.

"La source probable des grains de la dune est la glace de méthane portée par les vents depuis les montagnes, expliquent les scientifiques dans un article publié jeudi dans la grande revue Science". "Quand on a vu les images de New Horizons pour la première fois, on a immédiatement pensé qu'il s'agissait de dunes, ce qui était très surprenant car on savait qu'il n'y avait pas vraiment d'atmosphère", ajoute Jani Radebaugh, coauteure de la découverte et professeure de géologie à Brigham Young University, aux États-Unis. "Même à des températures de surface d'environ -230 °C, des dunes continuent à se former".

"Mais il se trouve que Pluton, tout en étant 30 fois plus loin du soleil que la Terre, a des caractéristiques similaires à celles de la Terre". "Nous savions que chaque corps du système solaire avec une atmosphère et une surface rocheuse solide avait des dunes, mais nous ne pensions pas en retrouver sur Pluton", explique Matt Telfer, maître de conférences en géographie physique à l'Université de Plymouth (Royaume-Uni) et principal auteur de l'étude. Pourtant, les astronomes ont découvert un champ de dunes faites de méthane.

"Sur Terre, il faut une certaine force de vent pour libérer les particules de sable dans l'air, mais des vents 20 % plus faibles suffisent alors à maintenir le transport", poursuit Éric Parteli, professeur de géosciences computationnelles à l'Université de Cologne (Allemagne).

Sur Pluton, la gravité est beaucoup plus faible, ainsi que la pression atmosphérique. L'hypothèse des géologues est que les dunes ont peut-être été transportées par les vents soufflant depuis la chaîne de montagnes pour parvenir sur la plaine glaciaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL